Procéder à la peinture d’un mur est une action qu’on va effectuer dans certaines situations, comme une rénovation. Pour bien faire cela, il est requis de d’abord commencer par nettoyer le mur en question. Les raisons d’effectuer cette action sont nombreuses, et le tout est de bien procéder au nettoyage des murs.

Vous retirez les différentes saletés présentes

Au fil du temps, les saletés vont commencer à s’amasser sur les façades, surtout celles extérieures. Il s’agit essentiellement de mousse, moisissures et champignons, mais aussi d’éléments comme les gaz d’échappement. Notamment, si rien n’est fait à temps pour ces éléments, ils peuvent commencer à causer des usures sur le mur. Aussi, si vous ne les retirez pas avant de poser la peinture, ils peuvent continuer à être néfastes pour votre façade.

Ces saletés ne peuvent donc pas rester sur le mur parce qu’elles vont causer son usure progressive. Il faut procéder à leur retrait même quand le tout n’est pas encore en quantité excessive. Prenez bien le temps de convenablement faire le nettoyage de votre mur, indépendamment de la saleté. Cela équivaut à n’avoir rien fait si même après le nettoyage, il y a encore des saletés qui subsistent.

La peinture tient mieux

Un des autres avantages que vous pouvez tirer du nettoyage des murs avant la pose de peinture est que celle-ci tient mieux. Quand le mur est sale, la surface de celui-ci n’est pas tellement propice à une bonne tenue de la peinture. Par exemple, si vous peignez au-dessus d’une couche de moisissure, il se peut que celle-ci se détache. Quand c’est le cas, vous allez avoir une portion de votre mur qui pourrait ne pas avoir le même aspect que le reste.

Avec un mur bien propre, vous avez une surface hautement adéquate qu’il est plus simple de repeindre. Les saletés non retirées peuvent se présenter comme des rugosités peu désirables. En retirant les saletés, vous permettez donc à la peinture de plus efficacement faire son travail.

Le résultat est plus uniforme

Un des atouts dont vous pouvez bénéficier est la possibilité d’avoir un rendu plus net. Outre la présence de zone rugueuses en surface, il y a aussi le risque que la peinture se mélange avec les saletés. Dans ce cas de figure, l’aspect visuel de votre mur peut être grandement déplaisante. Les mousses vont notamment se distinguer par une couleur verte.

Dépendamment du type de peinture que vous utilisez, une réaction chimique peut survenir. En cela, la mousse peut se combiner à la peinture pour générer une couleur des moins plaisantes. C’est le genre de problème qu’il est possible d’éviter si vous appliquez la peinture sur une zone bien propre. Par ailleurs, la moindre trace de saleté sur le mur peut résulter en une telle réaction.

Nettoyage de mur et ravalement

Suivant le cas de figure, il peut être plus pertinent de procéder au ravalement d’une façade plutôt que de simplement la nettoyer. L’action la plus pertinente ne peut être déduite qu’après avoir fait une bonne inspection du mur. Dans le cas où aucune action de ravalement n’a été faite depuis plusieurs années, cela peut s’avérer nécessaire. Par contre, si le tout est encore en bon état, un simple nettoyage va être suffisant.

Pour ce faire, vous devez utiliser des produits qui soient adéquats, ainsi que les accessoires qu’il faut. De l’eau savonneuse va suffire pour bien faire cela, et si la mousse est en grande quantité, des traitements spéciaux peuvent s’imposer. Dans l’ensemble, pour être aussi pertinent que possible, la nature des produits à utiliser est à déduire après avoir fait une inspection du mur en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.