Le travail en hauteur désigne plusieurs situations résultant de l’emplacement du lieu du service ou de l’utilisation de certains équipements. Il s’agit toutefois d’une activité à risque qui peut occasionner des chutes avec dénivellation. Pour éviter ces dernières, il s’avère important de respecter les règles de sécurité exigées pour la circonstance.

Se munir des équipements de protection adaptés

En faisant des travaux en hauteur, il est important d’avoir une concentration permanente sur la sécurité. Il suffit d’une simple erreur pour transformer une tâche effectuée avec plaisir en un événement dramatique. Pour éviter cela, il faudrait :

Utiliser des garde-corps

Lorsqu’il est possible, il est toujours recommandé d’utiliser des garde-corps. Il existe des systèmes de garde-corps pour tous les types de toits et l’utilisateur a la possibilité de les fixer de façon temporaire comme permanente. C’est sans doute le système de protection anti-chute le plus facile à utiliser et le plus simple à fixer.

Faire des travaux en hauteur soi-même : les règles de sécurité

Utiliser un ÉPI approprié

Il est aussi important d’utiliser des équipements de protection individuelle (ÉPI) appropriés et adaptés à la tâche ainsi qu’à votre corpulence en travaillant en hauteur. Pour y arriver, vous pouvez étudier vos besoins et les risques probables afin de déterminer les outils nécessaires à la tâche.

En dehors de la bonne taille, il faudrait également considérer la performance, l’ergonomie et le confort des dispositifs. Par ailleurs, une inspection approfondie de ces outils de protection est requise avant le travail.

Opter pour des solutions optimales

Les solutions de protection contre les chutes n’étant pas uniformisées, il convient de faire un meilleur choix.

Quel dispositif pour quelle tâche ?

Dans certaines situations, il est conseillé d’utiliser un échafaudage pour travailler en hauteur. Ce dernier devra être équipé de rambardes de sécurité pour une protection efficace contre les chutes. Dans le cas où les échafaudages se trouvent inadaptés (des travaux sur une plateforme par exemple), il faudra porter un harnais et une longe.

En fonction de l’endroit où vous vous trouvez, il est également possible d’utiliser une échelle. Une bonne concentration est requise ici pour faire face au risque potentiel.

Le déplacement en toiture

Les règlementations sur le travail en hauteur sont assez exigeantes, mais aussi mal comprises par plusieurs personnes. Bon nombre de particuliers travaillant sur les toits pensent que certaines méthodes de protection contre les chutes sont accessibles alors que cela n’est pas le cas.

Il convient alors de se renseigner sur les textes de loi qui règlementent les travaux sur toitures. Par ailleurs, se documenter et s’entrainer sont des actions essentielles pour bien comprendre la distance de chute et utiliser correctement les échelles.